02 54 60 95 47

Votre Centre de Formation Professionnelle dans l'Indre

Bilan des acquis techno

Enseigne commerciale de la société A2IM Eurl

icf-millet

Catégorie Action de formation

icf-millet datadock

L’habilitation électrique (document fourni au salarié dès son embauche) est une exigence réglementaire depuis le 1er juillet 2011 pour tous les travailleurs qui effectuent des opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage.

L’habilitation est la reconnaissance, par l’employeur, de la capacité d’une personne placée sous son autorité à accomplir, en sécurité vis-à- vis du risque électrique, les tâches qui lui sont confiées.
L’habilitation du travailleur n’est pas directement liée à sa position hiérarchique, ni à sa qualification professionnelle.

Cet employeur doit l'habiliter en connaissance de cause après
s'être assuré qu'il a les connaissances, les compétences, les aptitudes pour effectuer la mission qu'il lui confie.

Le législateur laisse à l'employeur les moyens de le déterminer et
impose de le former et de l'habiliter lorsque nécessaire.

Il peut prendre en compte les attestations de formation fournies par un prétendent employeur, peu importe qui a financé la formation. A noter que l
'attestation de formation n'est pas l'avis après formation, document nécessaire à l'habilitation et délivré après évaluation des compétences dans l'environnement de travail du salarié.

Dans tous les cas, l'employeur devra se soucier des acquis suite à formation et des compléments à apporter tant théoriques que pratiques et d'ailleurs surtout pratiques pour tenir compte de l'environnement des opérations et de ce pourquoi il missionne son salarié.


Ces formations s’appuient sur les dispositions du code du travail et plus particulièrement l
es articles R. 4544-9 et R. 4544-10, ainsi que sur les règles techniques contenues dans la norme NF C 18510 : « Opérations sur les ouvrages et installations électriques et dans un environnement électrique - Prévention du risque électrique ».

Lors de l'embauche d'un salarié, peut-on l'habiliter simplement parcequ'il a suivi une formation chez un autre employeur ?

Non, le nouvel employeur devra se soucier des acquis suite à formation et des compléments à apporter tant théoriques que pratiques et d'ailleurs surtout pratiques pour tenir compte de l'environnement des opérations et de ce pourquoi il missionne son nouveau salarié.

L'employeur ne peut pas se dédouaner de son obligation de formation même si un précédent employeur ou la personne en recherche d'emploi a fait le nécessaire. L'adéquation au regard de la future mission est obligatoire.

ICF-Millet vous propose une évaluation à l'embauche avant habilitation.

Cette évaluation s'appuie sur le référentiel des savoir de l'annexe D de la norme NFC 18-510 permettant de vérifier les acquis théoriques et pratiques.

Selon les titres recherchés, le nouvel embauché répondra à un questionnaire de 50 questions maximum et aura une mise en situation pratique sur maquettes au centre de formation si le résultat au qestionnaire est conforme à la norme.

Après évaluation et si le salarié a été reçu aux tests, l'entreprise recevra les documents nécessaires à l'habilitation du salarié et pourra l'habiliter pour la période restante avant recyclage périodique de 3 ans, préconisé dans la norme.

Notre réactivité permettra à l'entreprise d'habiliter son salarié le lendemain de l'évaluation.

INRS  - Journée technique "Risques électriques - Quelle prévention en entreprise ? "

ICF-Millet a été sollicité pour présenter un des thèmes de cette journée le 29 janvier 2019.

" La mise en oeuvre de la démarche d'habilitation "
que vous pouvez retrouver sur le site de l'INRS.
Le slide 9 propose une démarche lors de l'embauche.

A noter :Un non électricien ne peut pas recevoir une habilitation pour électricien

Habilitations électriques