02 54 60 95 47

Enseigne commerciale de la société A2IM Eurl

Votre Centre de Formation Professionnelle dans l'Indre

Bilan des acquis techno

Tarif inter :

      Durée :

Nbre places :

Tarif intra :

Référence :

Renseignements :

Code CPF :

icf-millet

Catégorie Action de formation

icf-millet datadock

-

Autres informations :

7 à 12 en intra

Votre email :

Votre téléphone :

2 jours - 14h

Choisissez votre date :

Votre société :

Initiation à la GPAO

Apprendre les principes de l'informatisation de la production.

MRP2 - Le jeu

Votre Nom et prénom :

  Envoyer

Objectifs :

Le "JEU DE LA GPAO" met en scène une entreprise au moment où elle décide de s'équiper d'un système de GPAO (Gestion de Production Assistée par Ordinateur).
Les différentes phases de la simulation correspondent aux différentes étapes que doit franchir une entreprise pour conduire à terme un projet de GPAO (données techniques, stocks, ordres de fabrication, calcul des besoins, etc…).
Au-delà de la technique de la GPAO elle-même, ce sont, plus généralement, les mécanismes fondamentaux de la gestion de production qui apparaissent dans la simulation.


Permettre à un groupe de participants de découvrir eux-mêmes comment fonctionne un progiciel de GPAO et quelles étapes doivent être franchies pour mener à bien un projet.


Public :

Cadres, Acheteurs, Agents d’ordonnancement, Gestionnaires des stocks, …
Chefs d'équipes, chefs de services...


Pré requis

Parler Français, aucune qualification particulière n’est requise

Modalités évaluation initiale :

Aucune modalité


Programme :

   Scénario de la simulation

Pour faciliter l'emploi du Jeu avec un public de niveau différent, une structure composée de 3 phases a été définie. Ces phases sont repérées dans ce qui suit par : A, B, C, dans l'ordre de progression.

PHASE A : DECOUVERTE
Mise en évidence des mécanismes fondamentaux de la gestion de production (données techniques, ordres de fabrication, inventaire permanent).
PHASE B : INTEGRATION
Application de la méthode du calcul des besoins (MRP).
PHASE C : PERFECTIONNEMENT
Recherche des modes de gestion qui améliorent l'efficacité de la production, et prise en compte des éléments de stratégie industrielle.


PHASE A - Découverte
Les consignes données aux participants au démarrage de la simulation :
Au démarrage de la formation, l’animateur donne les messages suivants :
“ Vous allez simuler les activités de production de TURBIX. Chaque participant assure une fonction de production.
Votre mission est de faire progresser ensemble les performances globales de l’entreprise.
Vous êtes chargés collectivement de gérér la production pour atteindre les objectifs fixés par la direction de TURBIX. Il s’agira, en particulier, de décider pendant le déroulement de la simulation :
•  Ce qu’il faut fabriquer
•  Ce qu’il faut approvisionner

Ces décisions auront une influence sur les résultats de l’entreprise, en terme de service clients, de stocks, etc. ...
Au fur et à mesure du déroulement du jeu, vous perfectionnerez vos méthodes de gestion.
Vous aurez également à faire face à des incidents susceptibles de perturber la fabrication et les approvisionnements ”.

Au début de cette phase l'entreprise est dans une situation de gestion "minimum".
Il n'y a pas de base de données techniques bien définie.
Les commandes commerciales arrivent à l'atelier sans délai bien déterminé (certaines sont déjà en retard, d'autres sont pour dans 6 mois …).
Les différentes sections de montage vont chercher à tout moment leurs composants au stock, mais celui-ci est géré avec une certaine inertie, ce qui provoque divers incidents.
Le stock de composants est réapprovisionné par la technique "à point de commande", chez des fournisseurs qui s'efforcent de parer au plus pressé.
Un des deux fournisseurs est externe à l'entreprise (pièces achetées), l'autre est interne à l'entreprise (atelier d'usinage).
Les participants notent les difficultés qu'ils rencontrent. Un premier pas va être franchi avec la décision de créer les premières bases d'un système de GPAO.

Au cours de la phase A seront ainsi mis en place :
•  La base de données techniques (articles, nomenclatures, postes de charge, gammes).
•  Le fichier stocks (inventaire permanent).
•  Le fichier des ordres de montage.
Les fonctions suivantes sont réalisées :
•  Jalonnement d'un ordre de fabrication.
•  Sélection des ordres à lancer.
•  Analyse des manquants avant lancement et réservation dans le stock.
•  Analyse charge-capacité avant lancement.
•  Suivi des ordres en-cours.

Divers incidents accompagnent le déroulement de la simulation (approvisionnements, machines, outillages, dossier administratif incomplet…).
D'autre part, des demandes d'information ou des notes de service sont émises en provenance des clients, de la Direction, des fournisseurs, etc.
Ces évènements ont pour but de compléter l'acquisition des concepts et mécanismes de gestion par une gestion par une réflexion sur d'autres règles à respecter : fiabilité des données techniques et de l'inventaire, qualité de la communication entre les services, responsabilité de chacun dans le bon fonctionnement d'ensemble.
La phase A inclut la fonction "calcul des besoins nets" à un seul niveau.
Le stock de composants étant toujours approvisionné comme si la demande était indépendante, il subsiste de nombreuses ruptures ou excédents (et même pas mal d'articles obsolètes…).
On commence à percevoir la nécessité d'approvisionner ce stock en utilisant l'ensemble de la nomenclature arborescente du produit, ce qui fera l'objet de la phase B.
Mais on comprend également pourquoi il est impossible d'appliquer la technique MRP si l'entreprise ne domine pas complètement le fonctionnement qui a été analysé en phase A : bonnes données techniques, procédures et communications efficaces, stocks et ordres en-cours parfaitement maîtrisés.


PHASE B - Intégration
La phase B est la phase d'intégration. C'est celle au cours de laquelle on va expliquer la technique du calcul des besoins nets pour déclencher à la fois les lancements en atelier d'usinage, et les approvisionnements externes (matières et pièces).
Au cours de cette phase, les joueurs font eux-mêmes le calcul des besoins nets à partir du plan directeur (prévision de vente et commandes clients donnent lieu à l'élaboration d'un plan directeur).
Un système de tickets d'ordres et de besoins permet de faire l'éclatement des ordres d'après la nomenclature, de calculer la date d'expression des besoins et de déterminer les ordres de   réapprovisionnements en tenant compte des règles de groupage et des délais de fabrication.
Tous les calculs sont comparés à un document intitulé "corrigé informatique", qui représente ce que l'ordinateur a trouvé en appliquant ces mêmes règles (mais, rappelonsle, le Jeu de la GPAO est purement manuel. L'ordinateur figure ici un "personnage" externe).
Une fois les calculs faits, les participants simulent la production en respectant les ordres précédemment établis. Le flux physique s'établit entre le fournisseur, les magasins, les ateliers, les clients.
Divers sujets sont mis en évidence par le groupe : recherche de l'origine des besoins en cas de pénurie, problèmes liés à l'instabilité du Plan Directeur, effets des règles de groupage sur le délai de production, articulation entre gestion des stocks et ordonnancement d'atelier, etc…
La phase B s'achève sur un système MRP qui fonctionne de façon satisfaisante.
Toutefois, si la mécanique de calcul est juste, il reste à améliorer l'ensemble du système de flux.
C'est ce qui fait l'objet de la phase C.

PHASE C - Perfectionnement - 3ème jour en option
La Phase C correspond à la situation d'une entreprise qui a installé un système MRP, et qui s'interroge sur la façon d'en tirer le maximum.
Le type de question abordé au cours de cette phase est donc extrêmement varié.
Citons en particulier :
•  Comment fixer les paramètres de calcul des besoins : groupage, décalage, sécurité ?
•  Où doit-on constituer des stocks de sécurité ?
•  A quel horizon le plan directeur doit-il être défini ?
•  Faut-il faire un plan directeur par familles de références et macro-gamme ?
•  Comment réduire le délai de production ?
•  Faut-il organiser une partie du flux en appel par l'aval, et une partie en flux poussé ?
•  Peut-on faire du KANBAN ?
•  Les produits sont-ils bien conçus ?
•  Doit-on utiliser des nomenclatures à option ?
•  Comment réduire les délais administratifs ?
•  etc …
La Phase C n'utilise pas la simulation physique par les containers et les jetons, comme les jetons, comme les phases A et B.
Elle s'appuie sur des exercices de calcul et de réflexion, qui se réfèrent au modèle d'entreprise des phases A et B, mais qui sont traitées sur le papier.



Au-delà des éléments de la simulation : jetons, boites en plastique, feuilles de calcul MRP,
inventaires, cartes incidents, tickets d’OF, dossiers d’exercices,…, le jeu de la GPAO est accompagné d’une série de transparents qui permettent d’approfondir les différents concepts découverts lors de la simulation, en voici quelques exemples :
•  Gestion des produits
•  Calcul du seuil de commande
•  Calcul d’un délai théorique
•  Changements de série
•  Méthodes de lancement
•  Calcul du délai de montage
•  Charge / Capacité
•  Programme Directeur de Production
•  Horizon du PDP
•  Paramètres de Gestion
•  Point de découplage
•  Fonction financière
•  Calcul des besoins multi-niveaux
•  Calcul des besoins successifs
•  Fiabilité des données
•  Les différentes fonctions de la GPAO
•  …


Évaluation :

Durant la formation. Questionnement théorique et mise en situation pratique en fin de formation.


Après formation :

Délivrance de l'attestation de formation à remettre au salarié.
Le registre de sécurité est rempli à l’issue de la formation dans la rubrique concerné

nous consulter

nous consulter

GPAO01

Organisation pédagogique :

  La pédagogie s'appuie sur une simulation d'usine, et met en scène les principales fonctions de l'entreprise : service commercial, service de fabrication, magasin de stockage, service achats.
Chaque participant prend une responsabilité précise.
Au fur et à mesure du déroulement de la simulation, la plupart des concepts de gestion apparaissent d'eux-mêmes, ainsi que les règles à respecter pour mieux maîtriser le système.
L'animateur dispose de documents explicatifs (dossier pédagogique) qui viennent soutenir et compléter par des commentaires ce qui a été découvert au cours du Jeu.
Les supports de la simulation sont constitués d'éléments manipulables par les joueurs :
conteneurs plastiques, jetons, circuits d'usinage et de montage, tickets d'ordres et de besoins, feuilles d'inventaire, etc…


Évaluation :

Durant la formation. Mise en situation pratique durant toute de formation.


Après formation :

Délivrance de l'attestation de formation à remettre au salarié.